Migraine, céphalée type migraineuse

PROTOCOLES

FOPR

Documents internes, Intranet HSJ:

Généralités

Pour classification complète voir :International Headache Society  :

International Classification of Headache Disorders au http://ihs-classification.org/en/

Migraine: Critères International Headache Society

Caractérisation de la migraine
  • Unilatérale (bilatérale, frontotemporale chez les jeunes enfants)
  • Pulsatile
  • Intensité modérée à sévère
  • Aggravation par l’activité physique
  • Nausée / vomissement
  • Photophobie / phonophobie
  • Avec ou sans aura
    • Aura se développant sur ≥5 min, ≤60 min, avant/au début de la migraine
    • Aura : plus souvent, symptômes visuels, sensitifs ou de l’aphasie complètement réversibles, en l’absence de faiblesse musculaire
Équivalent/variant migraineux : Syndromes périodiques pédiatriques
  • Peuvent être des précurseurs de migraine ou y être associés
  • Sous-types :
    • Vomissements cycliques
    • Migraine abdominale
    • Vertiges paroxystiques bénins de l’enfance
    • Torticolis paroxystiques bénins
    • État confusionnel aigu- syndrome d’Alice au pays des merveilles
Complications de la migraine
  • État de mal migraineux : Migraine typique mais persistant ≥ 72 heures et sévère
  • Migraine chronique : Survenant ≥ 15 jours par mois durant plus de 3 mois en l’absence de surconsommation de médicaments
  • Migraine avec infarctus : Migraine avec aura typique durant ≥ 60 minutes avec infarctus à l’imagerie
Facteurs précipitants
  • Facteurs endogènes : stress physique/émotif, exercice, fatigue/sommeil, jeûne, hormonaux (sexe féminin, contraceptifs oraux, …)
  • Facteurs exogènes : aliments (chocolat, fromage, oranges, cola, beurre d’arachides, épices, colorants, glutamate de sodium), soleil, infections, allergies, lumières fluorescente, écran d’ordinateur …

ÉVALUATION

Diagnostic différentiel

Diagnostic: La migraine est un diagnostic clinique, se référer à la section « généralités ».

Diagnostic différentiel
  • Céphalée de tension
  • Infection Ex OMA, pharyngite à strep A, sinusite, méningite…
  • Hypertension intra-crânienne (HTIC); secondaire ou idiopathique (pseudotumor cerebri)
  • Malformation vasculaire
  • Traumatisme crânien ou cervical
  • Atteinte ophtalmologique
  • Substance ou son sevrage Ex. céphalée sec à intox CO ou pseudotumor cerebri sec à vit A
  • Désordre métabolique Ex Hypoglycémie
  • Céphalée post convulsion
  • Névralgie occipitale

Voir aussi dans nos Outils: Céphalée guide imagerie INESSS 

Histoire

Rechercher :

  • Symptômes évoquant diagnostic de migraine (voir section généralité),
  • Antécédents familiaux,
  • Mal des transports,
  • Allergie alimentaire
  • Symptômes évoquant un autre diagnostique (voir ddx)
Attention si …
  • Caractère progressif/continu sans intervalle de bien être
  • Symptômes nocturnes ou à l’éveil
  • Céphalée occipitale
  • Symptômes neurologiques, aura de plus de 60 minutes
  • Fièvre
  • Traumatisme crânien
  • Morbidité importante de la maladie : Fréquence, intensité, déclencheurs, impact
  • Médicaments utilisés pour le traitement sont inefficaces (vérifier posologie et fréquence)

Examen physique ciblé

Lorsqu’il révèle des anomalies, il suggère une étiologie organique autre que la migraine.

Vérifier:

  • Apparence général, signes vitaux (TA, température), paramètres de croissance
  • Signes méningés
  • Examen neurologique complet incluant oculaire/fond d’oeil
  • ORL, cervical, téguments

 

Investigations

Considérer, si l’histoire et l’examen physique suggère un diagnostic alternatif :

  • RX crâne, colonne cervicale (rarement nécessaire)
  • RX sinus
  • Ponction lombaire:
    • Si suspicion d’infection du système nerveux central, d’une hémorragie sous arachnoïdienne ou pseudotumor cerebri
      • Après la tomodensitométrie cérébrale
      • Contre-indiquée si signe d’HTIC
  • EEG rarement contributif

PRISE EN CHARGE

Traitement

Traitement non pharmacologique:

  • Éviter les facteurs déclencheurs
  • Encourager un horaire régulier de repas et sommeil
  • Repos.

Traitement pharmacologique:

INTENSITÉ LÉGÈRE À MODÉRÉE:

  • Acétaminophène : 15 mg/kg/dose (max 975 mg/dose) PO q 4-6h prn (max 60 mg/kg/jour ou 4000 mg/jour)

Associé à (selon sévérité):

  • Ibuprofène : 10 mg/kg/dose (max 400 mg/dose) PO q 6-8h prn

OU

  • Naproxen : 5-7 mg/kg/dose (max 500 mg 1re dose puis max 250 mg/dose) PO q 8-12h prn

 

INTENSITÉ SÉVÈRE OU ÉTAT DE MAL MIGRAINEUX:

Si migraine sévère de plus de 4h (MAIS SANS STATUS), ≥ 12 ans, connu avec ATCD de migraine sous triptan à la maison ou après discussion avec la Neuro, considérer:
  • Almotriptan (Axert) : 12.5 mg/ dose PO, peut être répété 2h plus tard (max 2 doses/24h)

Contre indications  HTA, maladie cardio vasculaire (ex. ICT), migraine hémiplégique

 

Si migraine sévère mais non sous triptan OU Si status migraineux :

Traitement sous monitoring avec TA à 5 et 30 minutes suivant le traitement, avec rehydratation IV :

  • Prochlorpérazine : 0.15 mg/kg/dose (max 10 mg/dose) IV sur 2-3 min

OU:

  • Metoclopramide : 0.5 mg/kg/dose (max 10 mg/dose) IV q 30 min prn
    • Peut être répété jusqu’à un maximum de 0.5mg/kg ou 30mg total en 8h

Associé à Prochlorperazine ou metoclopramide (réduit effets secondaires ex. akathisie):

  • Diphenhydramine : 0.5-1 mg/kg/dose (max 25 à 50 mg/dose) IV 
Si réactions extrapyramidales :
  • Diphenhydramine : 0.5-1 mg/kg/dose (max 25 à 50 mg/dose totale) IV q 6h prn

 

En cas d’absence de réponse à la médication IV:
  • Reconsidérer le diagnostic
  • Envisager une imagerie cérébrale et une consultation en neurologie.

Conseils de départ

Lien pour feuille de congé imprimable aux parents: Conseils parents migraine 20180420  OU:

 

  • Prescription de AINS : ibuprofène ou naproxen à prendre de façon régulière pour 48-72 h.
  • En cas de récidive de la céphalée : Repos et acétaminophène et/ou ibuprofène ou naproxen dès le début des symptômes
  • Journal de ses symptômes pour suivi médical avec médecin traitant/neuro afin d’évaluer nécessité de traitement prophylactique
  • Autre ressource intéressante:

Quand référer

Référer en Neurologie si:

  • Diagnostic de migraine incertain
  • Migraine compliquée ou ne répondant pas au traitement usuel
  • Migraine chronique nécessitant un traitement prophylactique

Transfert vers un centre tertiaire

Si diagnostic incertain après investigation ou si migraine compliquée.

Numéro de téléphone : 514-345-4992 central téléphonique CCAR

 

G Tourigny-Ruel (urgence), B Bailey (urgence, toxico),  A Larbrisseau (neuro), ME Metras (pharmacie), ED Trottier (urgence)

En ligne Mars 2015, Révisé 2018