PROTOCOLES

FOPR

Document interne, intranet HSJ:

Ordonnance collective FOPR Prise en charge rapide Asthme

Traitement au congé FOPRE-1518

 

 



Voir aussi


Généralités

 URGENCE!

  La prise en charge de l'asthme en une page...

 Asthme2

L’asthme est la maladie chronique la plus fréquente en pédiatrie et est une cause de multiples consultations à l’urgence.

ÉVALUATION

Diagnostic différentiel

Diagnostic différentiel du bronchospasme inclus entre autre

  • Pneumonie -Aspiration corps étranger -Laryngite 
  • Réaction allergique 
  • Pathologie cardiaque 
  • FKP et pathologie pulmonaire chronique
  • Liste complète ddx 

Dx Asthme- algorithme 

Histoire

Évaluer particulièrement

  • Durée et sévérité des symptômes et de la détérioration
  • Symptômes viraux associés, congestion nasale, fièvre prolongée
  • Possibilité d’étouffement pré détresse
  • Antécédents personnels d’atopie, atteinte cardiaque, fibrose kystique/atteinte pulmonaire chronique, déficit immunitaire, RGO et revue des systèmes en lien
  • Antécédents familiaux d’atopie, d’atteinte pulmonaire
  • Environnement  (tabagisme primaire et secondaire, animaux…)

Examen physique ciblé

Évaluer la détresse respiratoire :

  • État de conscience : altération*
  • SV : tachypnée, désaturation*, cyanose*
  • Tirage (sous-costal, intercostal et sus-claviculaire, scalènes* et battement ailes du nez
    • *Signe de crise sévère
  • Auscultation pulmonaire : diminution/asymétrie du murmure vésiculaire, temps expiratoire prolongé, présence de wheezing**, sibilances** et de ronchis
    • **peuvent devenir inaudibles si crise sévère
  • Échelle de sévérité : voir Pediatric Respiratory Assessment Measure (PRAM)

 FullSizeRenderDucharme FM et al. J Pediatr 2002

Investigations

  • Spirométrie: VEMS si possible pré et post traitement (chez ≥6 ans)
  • RX Poumon indiqué si:
    • Crise sévère
    • Réponse défavorable au traitement
    • Asymétrie auscultatoire persistante malgré traitement
    • Fièvre persistante

 Recherche de :

    • Complications associées (pneumonie, atélectasie, pneumothorax)
    • Affections sous-jacentes (corps étranger, anomalie parenchyme pulmonaire, insuffisance cardiaque) 
  • Bilan Sanguin si crise sévère qui répond peu aux premiers traitements 
    • Gaz sanguins, ionogramme, glycémie, magnésium, fsc
    • PaCO2 > 40 mm Hg signe une fatigue musculaire/insuffisance respiratoire 

 

PRISE EN CHARGE

Traitement

Une prise en charge rapide d’une crise d’asthme diminue les taux d’hospitalisation

IMG_47821-300x200
Exemple Ordonnance Collective prise en charge rapide de la crise d’asthme et status asthmaticus au CHU Ste Justine    
Crise d’asthme : première heure de traitement à l’urgence

 

Crise Asthme 1re heure traitement Léger-Sévère    

Crise Asthme 1re heure traitement StatusVoir aussi: Asthme: Algorithme status asthmaticus

****Les traitements subséquents dépendent de l’évolution clinique et la catégorisation PRAM subséquente. Si l’état du malade se détériore, on doit envisager de revenir au traitement de la première heure.****

 

Traitement  de la crise d' Asthme aigüe- Informations pertinentes avant d’utiliser tableau 2:

Lien: GUIDE CLINIQUE ADDENDUM Traitement Crise Asthme Aigüe 20141005 ou cliquer sur chacun des encadrés:

Détail traitement Ventolin, Atrovent:

Crise Asthme- informations pertinentes 1 VentoAtro

Détails Corticostéroïdes:

Crise Asthme- informations pertinentes 2 Cortico

Détails Magnésium IV, Ventolin IV:

Crise Asthme- informations pertinentes 3 Adjuvant Mg, vento IV

Info Autres Adjuvants USIP

Crise Asthme- informations pertinentes 4 autres Adjuvants USIP

 

Conseils de départ

Remettre au patient et parents des instructions écrites sur le traitement pour la crise d’asthme aiguë.

Un plan d’action augmente l’adhésion du patient au traitement et la maîtrise de l’asthme.

Inclure:

 

Quand référer

Urgence : En centre pédiatrique

  • Crise sévère ne répondant pas aux traitements initiaux

 

D’ici 1 mois : Clinique d’asthme/centre enseignement asthme

  • Asthme mal contrôlé

 

Transfert vers un centre tertiaire

Crise sévère ne répondant pas aux traitements initiaux **Discuter prétransfert**

 Numéro de téléphone central téléphonique CCAR: 514-345-4931 poste 4992

 

 

 ED Trottier (urgence), F Gauvin (urgence-usip), G Pettersen (usip), C Marquis (pharmacie), F Ducharme (asthme), N Lucas (urgence), P Bédard (pharmacie), S Morneau (inhalothérapie)

En ligne Septembre 2014