Traumatisme dentaire

PROTOCOLES

Voir aussi

Généralités

Anatomie d’une dent :

Les dents sont composées de deux parties: la couronne visible en bouche et la racine implantée dans l’os. Celle-ci est maintenue en place par l’unité alvéolo-dentaire (os-ligament-cément). La couronne est elle même composée de trois couches :

  • L’émail est la couche externe dure et blanche
  • La dentine est la couche intermédiaire de couleur jaune pâle, celle-ci est poreuse.  Lorsqu’exposée, le patient présentera une sensibilité au chaud ou froid.
  • La pulpe est la couche interne qui contient les nerfs et la vascularisation de la dent.

 

 

Il est essentiel de pouvoir faire la différence entre une dent primaire (‘’dent de lait’’) et une dent permanente (‘’dent d’adulte’’). Voici quelques éléments pour vous aider:

  1. La quantité de dents, par quadrant:
    • Les dents primaires: 2 incisives, 1 canine et 2 molaires
    • Les dents permanentes: 2 incisives, 1 canine, 2 prémolaires et 3 molaires (les 3e molaires ou dents de sagesse seront souvent absentes/incluses donc non visibles)
  2. Le moment d’apparition des dents permanentes :

Dents permanentes:

Association Dentaire Canadienne: Croissance des dents 

dents permanente

Tiré de : http://www.cda-adc.ca/fr/oral_health/cfyt/dental_care_children/development.asp

  • Par conséquent, si un enfant se brise une incisive et que vous avez remarqué que celui-ci possède une ‘’canine adulte’’, il est probable que son incisive cassée en soit une d’adulte.

Nomenclature Fédération Dentaire Internationale

Voici la Nomenclature de la Fédération Dentaire Internationale pour numéroter les dents (*Les Etats-Unis ont leur propre nomenclature) :

Orthodontiste en ligne: Anatomie et nomenclature d’une dent

Tiré de: http://orthodontisteenligne.com/wp-content/uploads/2014/07/Nomenclature-dentaire-FDI-odontogramme-Dolisi-orthodontie-Sherbrooke-orthodontiste-.jpg

Autre site web utile : https://dentaltraumaguide.org/iadt-treatment-guidelines/

ÉVALUATION

Histoire

Au niveau des antécédents :

  • Présence de coagulopathie ou prise de médicament pouvant allonger le temps de saignement

Décrire l’accident :

  • Heure de l’accident (essentiel pour les cas d’avulsion de dents permanentes)
  • Pour une dent tombée ou un fragment cassé, identifier
    • Si le fragment ou la dent fut retrouvé
      • Si le fragment ou la dent NE sont PAS retrouvés, considérer:
        • Une possible intrusion de la dent, qui sera confirmée avec une radiographie intra-orale OU
        • Une possible aspiration (considérer radiographie pulmonaire) OU
        • Que le morceau ou la dent soit au niveau des tissus mous (rechercher une possible lacération de la lèvre par exemple)
    • Le milieu de transport du morceau ou de la dent (à l’air, dans l’eau, dans le lait…)
      • * Le meilleur moyen est le lait.  Transférer la dent ou le fragment dans un milieu adéquat le plus rapidement possible.
    • Chercher des symptômes d’étouffement suggérant que l’enfant puisse avoir un corps étranger respiratoire.
    • Autres blessures secondaires au trauma a/n buccal mais aussi systémique comme par exemple :
      • Trauma crânien
      • Fracture du massif facial (évaluer symétrie des mouvements d’ouverture et de fermeture de la bouche)

Examen physique ciblé

Examen physique complet avec une attention particulière aux points suivants :

  • Identifier les dents touchées
  • Identifier si ce sont des dents primaires ou permanentes
  • Vérifier la stabilité des dents, le déplacement, la présence de fracture et la présence de saignement
  • Identifier le type de fracture de la dent ainsi que la numérotation de la dent.
  • Pour l’enfant coopérant, percuter la dent de façon verticale à la recherche de douleur
    • **Attention aux faux positifs lors de trauma extensif ou avec les enfants anxieux

Investigations

  • À l’urgence, l’investigation est habituellement très simple et se limite à l’examen physique.
  • L’imagerie complémentaire sera effectuée par le dentiste au besoin.

PRISE EN CHARGE

Traitement

Trauma dentaire: 

Contusion :

  • Dent immobile à sa place usuelle mais qui est douloureuse à la percussion
  • Attention si saignement associé ou douleur surpassant les attentes, une référence au dentiste est suggérée pour éliminer une fracture de la racine.
Prise en charge
  • Bénin, diète molle pour le confort, analgésie au besoin
  • Un suivi chez un dentiste est nécessaire mais non urgent

 

Subluxation (dent branlante)

  • Dent mobile au toucher, emplacement usuel, peu d’inconfort à la percussion
  • Souvent associé à un saignement gingival léger
Prise en charge
  • Bénin, diète molle x 2 semaines
  • Tout de même suggérer de voir dentiste rapidement pour confirmer diagnostic.
  • Attention si dent très mobile ou douleur surpassant les attentes, une référence au dentiste plus urgente est suggérée pour éliminer une fracture de la racine et immobilisation de la dent au besoin.
  • Selon l’âge du patient, il peut s’agir d’une dent qui sera exfoliée prochainement – demander au patient si la dent bougeait avant l’accident, regarder au niveau des dents adjacentes si l’on constate que l’enfant est en période de dentition mixte

 

Fêlure

  • ‘’Craque’’ a/n de l’émail sans perte de substance dentaire
  • Dent immobile à son emplacement usuel et indolore à la percussion
Prise en charge
  • Bénin, pas de traitement sauf esthétisme au besoin par le dentiste
  • Ne nécessite pas de prise en charge urgente par un dentiste

 

Fracture de la couronne

  • Classification des types de fracture de la dent par Ellis et Davey :

Types fractures:  1.Émail seulement                      2.Dentine touchée                                             3.Pulpe touchée    

          

  Pas de douleur                                      Inconfort/douleur légère                                       Très douloureux

Prise en charge
  • Ellis 1: Tx esthétique, attention si coupant
  • Ellis 2: Risque nécrose pulpaire si Tx >48h. Donc faire voir par dentiste en moins de 24 heures
  • Ellis 3: Très douloureux, risque de nécrose pulpaire, Tx urgent

**Le timing de traitement est important aussi pour les dents primaires puisque la perte d’une dent primaire de façon précoce pourrait altérer l’éruption des dents permanentes et mener à des traitements d’orthodontie dans le futur dans certaines situations.

**TOUJOURS GARDER LE MORCEAU (le dentiste le replacera si possible)

 

Fracture de la racine

  • Diagnostic avec présentation clinique variable et pouvant menacer la vitalité de la dent.
  • Possibilité de dent mobile, douloureuse à la palpation et d’extrusion.
    • Cette triade est majoritairement incomplète et le diagnostic peut se présenter avec seulement un de ces trois signes.
Prise en charge
  • Par conséquent une présentation atypique de contusion ou subluxation doit être référée de façon urgente en médecine dentaire pour éliminer une fracture de racine. La dent sera replacée par le dentiste et fixée au moyen d’une atelle.
  • Parfois, le déplacement de la dent (couronne déplacée vers le palais) empêchera le patient de fermer sa bouche adéquatement non pas à cause de la présence d’une fracture du massif facial mais bien à cause du déplacement dentaire.  Une fois la dent remise en place, l’occlusion du patient sera réévaluée.  Le même commentaire s’appliquera aux luxations.  (principalement pour les dents permanentes où la vitalité de la dent est en jeu, pour ce qui est des dents primaires un traitement conservateur vs extraction sera entreprit par le dentiste)

 

Luxation (dent déplacée)

3 possibilités :

Extrusion :

Dent mobile, ressortie et douloureuse à la percussion

Prise en charge
  • Si dent primaire NE PAS REPLACER (risque endommager dent permanente) – la dent sera le plus probablement extraite par le dentiste sauf si extrusion mineure.
  • Si dent permanente et enfant coopérant, replacer et fixer avec matériel dédié si disponible sinon possibilité de faire mordre dans une gauze jusqu’au dentiste.
  • Faire voir rapidement par médecine dentaire.

 

Intrusion :

dent immobile, intruse dans la gencive et douloureuse à la percussion

Prise en charge
  • Conservatrice (laisser ressortir dent par elle même) ou active (repositionnement ou extrusion) sera décidé par dentiste.
  • Prise en charge urgente (<24h)

 

Latérale :

dent déplacée vers le palais ou lèvre

Dent immobile (impactée dans l’os spongieux) et douloureuse à la palpation. Toujours associé à une fracture de l’os spongieux.

Prise en charge
  • Prise en charge par dentisterie < 24h conseillée.
  • Attention si 2 dents ou plus:
    • Signale fracture extensive de l’os alvéolaire et un trauma plus significatif  ***une évaluation en chirurgie  maxillo-faciale est conseillée.

 

Avulsion (dent complètement sortie de son alvéole)

Prise en charge
  • Ne jamais replacer une dent primaire! (risque de traumatisme à la dent permanente)
  • Le milieu de transport idéal est le lait. (En théorie, la solution de Hank mais rarement disponible)
  • Délai optimal pour replacer une dent permanente avulsée = le plus tôt possible (>60 minutes = forte diminution risque de survie de la dent même si transportée dans le lait)
  • Toujours manipuler la dent par la couronne, jamais par la racine.
  • Si possible rincer dent sous NS stérile x 10 sec pour retirer débris pré-réimplantation. **si dent souillée penser de mettre à jour vaccination tétanos**
  • Tjrs remettre la dent permanente en place même si vous ne savez pas qu’elle est la bonne orientation et peu importe le délai, le dentiste s’occupera de la finalité du traitement.  Si vous hésitez à savoir s’il s’agit d’une dent primaire ou permanente, il est préférable de remettre la dent en place, quitte à ce que le dentiste la retire s’il s’agit d’une dent primaire, dans la mesure où le patient sera vu rapidement par le dentiste.
  • Immobiliser avec matériel dédié ou faire mordre dans une gauze jusqu’au dentiste.

Conseils de départ

Pour les patients avec dents branlantes :

  • Recommander une diète molle pour quelques jours
  • Offrir une analgésie adéquate

Quand référer

Suivre l’algorithme proposé pour déterminer si le patient a besoin d’une évaluation en médecine dentaire urgente.

Transfert vers un centre tertiaire

Svp, aviser pré transfert médecine dentaire et urgence:

Numéro de téléphone centrale téléphonique CCAR : 514-345-4992 

 

 

W Bédard (urgence) J Gravel (Urgence), M-E Asselin (Médecine dentaire)

En ligne Mars 2018