Phimosis

PROTOCOLES

FOPR

Document interne, intranet HSJ:

Voir aussi

Généralités

Part of image of Ryan258, Public domain, via Wikimedia Commons

Un phimosis est un prépuce trop serré qui empêche de décalotter complètement et facilement le gland du pénis.

Il existe deux types de phimosis: le phimosis physiologique et le phimosis pathologique (cicatriciel).

  • La plupart des bébés naissent avec un phimosis dit physiologique.
    • Cela ne nécessite pas de rétraction forcée ou de traitement.
    • Cette proportion diminue spontanément avec l’âge.
  • Le phimosis pathologique est causé par des traumatismes répétés au prépuce qui résultent en cicatrices (ex. balanites à répétition, rétraction forcée d’un phimosis physiologique).

ÉVALUATION

Histoire

L’enfant est-il symptomatique (par exemple prépuce qui « ballonne » lors de la miction)?

Évaluer s’il y a risque de micro-traumatismes répétés

  • Comment le pénis est-il nettoyé?
    • Une hygiène appropriée du prépuce peut améliorer le phimosis.
  • Est-ce qu’une rétraction du prépuce est effectuée lors des bains?
    • À noter qu’il n’est pas nécessaire de rétracter complètement le prépuce.
  • Est-ce que l’enfant a déjà fait des balanites? des paraphimosis?
    • Ceci peut entraîner de la cicatrisation et un phimosis pathologique.

Examen physique ciblé

À l’examen, une rétraction du prépuce permet d’identifier la présence d’un phimosis. Des adhérences prépuciennes (bénignes) peuvent être notées. Une attention particulière est portée à l’identification de tissu cicatriciel signifiant un phimosis pathologique.

Investigations

Aucune investigation n’est nécessaire.

PRISE EN CHARGE

Traitement

Phimosis et prise en charge non chirurgicale

Traitement chirurgical du phimosis: la circoncision 

Deux types de circoncision sont faites au CHU Sainte-Justine :

  • la circoncision néonatale sous anesthésie locale
  • la circoncision infantile sous anesthésie générale

Conseils de départ

Voir guide destiné aux parents du SickKids Hospital:

Voir conseils de départ après une circoncision sur le site du CHU Sainte-Justine: 

Quand référer

Quand référer un patient en chirurgie :

  • Nouveau-né dont les parents désirent une circoncision néonatale
  • Phimosis pathologique (cicatriciel)
  • Phimosis physiologique serré chez enfant ≥5 ans ou symptomatique (prépuce « ballonne » lors de la miction) avec échec de traitement médical (triamcinolone)
  • Balanites récidivantes
  • Paraphimosis
  • Complication post-circoncision : infection, saignement, anneau toujours en place 10 jours après l’intervention

Transfert vers un centre tertiaire

Numéro de téléphone central téléphonique CCAR: 514-345-4931 poste 4992

En ligne janvier 2021

S Mousseau (urgence), E DTrottier (urgence), N Piché (chirurgie)